Fiction-BdT-TiteOshun

Besoin de toi

"Deux vies différentes, deux univers diffé...

    Chapitre 20 en ligne! Et c'est ainsi que ce termine cette histoire! Je repasse régulièrement valider et répondre à vos commentaires! :-) (06/02/2018)

  • 808 visits
  • 22 articles
  • 67 hearts
  • 57 comments

Petite présentation, vite fait! 22/07/2017

Petite présentation, vite fait!



Salut visiteur!
 
Te voilà égaré(e) sur un blog fiction!
 
Qui suis-je?
 
Je suis TiteOshun, pour plus de détails, je t'invite ici.
Si tu as le temps, passe donc faire un tour ici et après . Ou tu peux aussi te rendre ici et aussi. ça pourrait te plaire, surtout si tu aimes ce blog!
 
Autre chose: Cette fiction est inédite et les chapitres sortent en même temps ici et . Ce ne sont donc pas des plagiats. Ici non plus d'ailleurs!^^
 
Dernier point, cette histoire contient quelques scènes violentes et pas mal de vulgarité. Je m'en excuse par avance mais c'est nécessaire pour l'histoire. Cette fiction est donc classé M ( La violence y est suggérée et le langage peut parfois choquer) 


Ah, et je suis répertoriée ici et ici!
 
Sommaire:
 
Tome 1: La montre d'or
 
Chapitre 1: Débuts difficiles
Chapitre 2: Bienvenue en enfers!
Chapitre 3: Mais qui est-elle?
Chapitre 4: Quelques livres
Chapitre 5: Autour d'un livre
Chapitre 6: Que faire?
Chapitre 7: Affrontement
Chapitre 8: Je m'appelle Ayumi
 
Tome 2: Un monde utopique
 
Chapitre 9: Révélations
Chapitre 10: Le réveil
Chapitre 11: Souvenirs perdus
Chapitre 12: Départ imminent
Chapitre 13: Correspondance
Chapitre 14: Désillusion
Chapitre 15: A situation désespérée, mesures désespérées!
Chapitre 16: L'arroseur arrosé
Chapitre 17: Ecoute-moi!
Chapitre 18: Quand les masques tombent
Chapitre 19: J'ai besoin de toi
Chapitre 20: Il était une fois nous deux
 
Sur ce, bonne lecture!
 
TiteOshun
 
Petite présentation, vite fait!

 

Faut aussi quelques règles et une newsletter 22/07/2017

Tu souhaites être prévenue de la sortie des chapitres ? Pas de problème, laisse un petit  sur le dernier chapitre sortie.
Pourquoi je demande ça au lieu de faire une liste comme tout le monde ?
Parce que je veux des prévenues actifs et pas juste des gens qui veulent un lien de leur blog affiché ici pour se faire de la pub et qui en ont rien à faire de la sortie des chapitres.
Je ne fais pas ça pour avoir plein de kiffs (m'en fiche en faite) mais je trouve ça plus pratique pour prévenir ceux qui veulent vraiment être prévenue. Et si la fiction ne te plaît plus, il te suffit de ne pas kiffer le chapitre suivant et c'est bon. Même pas besoin de me prévenir ! C'est pas beau ça ?:)
 
Règles:
 
-Commentaires ✔                                                                        -Plagiat 
-Kiffs                                                                                       -Méchanceté 
-Amis                                                                                       -Rageur 
 
 

Chapitre 1 : Débuts difficiles 23/07/2017

I
D'un pas lent, il s'approcha de la porte en bois. Il enfonça dans la serrure la clef et entra dans la pièce, après avoir entendu le déclic du mécanisme. La pièce était plongée dans le noir. D'un geste, il chercha à tâtons l'interrupteur sur le mur à sa gauche. Puis, ses doigts tombèrent sur le bouton et l'ampoule accrochée au plafond s'alluma, dévoilant une petite pièce. Au centre de celle-ci, une table, quatre chaises, à gauche, une petite cuisine, à droite deux autres portes, sans doute la chambre et la salle de bain, au fond, un vieux canapé et un petit meuble sur lequel était posée une petite télévision. Le tout était très modeste, loin, bien loin du luxe dans lequel il avait grandi.
Il soupira. Comment avait-il pu atterrir dans ce taudis ? Il s'affala sur le canapé, fixant le plafond blanc sale. Tout ce qu'il voulait, c'était un quartier tranquille, un appartement tranquille, un lycée tranquille. Une mutation tranquille quoi. Et pourtant, le voilà dans ce quartier pourri du Bronx, loin de la sécurité du centre de Manhattan, dans cet appartement plus que moyen comparé à son duplex new-yorkais, sur le point d'entrer dans ce lycée mal réputé, loin de l'établissement privé et huppé dans lequel il venait de passer deux ans. Plutôt radical comme changement. Mais il devra s'y faire. En tant que professeur débutant, ses dix premières années d'enseignement étaient dirigées par le ministère de l'éducation. Il n'avait donc pas le choix de ses mutations ni de leur durée... Pourtant il serait bien resté à l'académie Kennedy...
Il se redressa, et décida de défaire ses cartons, déjà arrivés de la veille par coursier. Un à un, il sortit ses livres dont il était fier et les aligna sur l'unique étagère. Il se promit de remeubler cet endroit dès la réception de sa première paye. Le rangement se termina tard le soir et il grimaça lorsqu'il ouvrit son frigo, constatant que celui-ci était vide. Deux solutions s'offrirent à lui, soit il ne mangeait pas, ni ce soir, ni demain matin, soit il sortait à cette heure, acheter au moins de quoi subsister jusqu'au matin, dans la petite épicerie de quartier, sans doute encore ouverte. Son estomac mit fin à son dilemme en criant famine. Peu désireux de se retrouve dehors si tard, dans ce quartier qu'il ne connaissait pas et qui n'était pas forcément de bonne réputation, surtout lorsque le soleil s'était couché, il prit sur lui et sortit malgré ses réticences.
Il avança rapidement, les mains dans ses poches. Plus vite il arrivera à la petite épicerie et plus vite il sera de retour chez lui. Alors que le magasin était en vue, une voix l'interpella.

« Hè, une minute toi ! »

En moins de temps qu'il ne le fallait pour le dire, le professeur se retrouva entouré de trois jeunes qui devaient avoir autour de la vingtaine. Leurs accoutrements trahissaient leurs origines modestes. Des jean's délavés et troués, des tee-shirts trop grands, casquettes ou bandanas sur leurs têtes, des baskets usées à leurs pieds. Mais ce qui inquiétait le plus le jeune enseignant, c'était la batte de base-ball que l'un d'entre eux tenait à la main, la chaîne de vélo dans la main d'un autre et leurs sourires sournois. Ses gars n'étaient pas là pour papoter manifestement...
 
« On t'a jamais vu dans l'coin ! T'es nouveau ? » Reprit le premier alors que ses potes se mirent à rire.
 
Que faire ? Répondre ? Est-ce que ça allait changer quelque chose ? Il était évident que quoiqu'il dise ou fasse, le résultat sera le même. Et pour cause, les jeunes ne lui laissèrent pas le temps de répondre que le premier reprit alors :
 
« Tu sais que pour avoir l'droit de t'balader ici, faut taxer ! »
« Vous tombez mal, je n'ai rien sur moi ! » menti-il.
 
Tant pis pour le repas, dès qu'il se sera débarrassé d'eux, il rentrera chez lui.
 
« Mauvaise réponse mec ! »
 
D'un coup, quelqu'un l'attrapa par derrière, lui coinçant les deux bras, l'empêchant tout mouvement, alors qu'un deuxième s'approcha de lui et commença à le fouiller. Immanquablement, il tomba sur son portefeuille...
 
« Trouvé ! Tu sais mec, c'est pas bien de mentir, ta daronne t'as pas appris ça ? »
 
Dans la seconde qui suivit, son point s'enfonça dans l'estomac du professeur. Sous le coup de la douleur, il se retrouva presque porté par celui qui lui tenait les bras. Il sentit alors un objet glisser de sa poche intérieure. Celui-ci pendit alors au bout de sa chaîne dorée.
 
« Hè, matez ça les mecs ! » dit l'un d'eux en pointant du doigt l'objet.
 
L'enseignant serra les dents. Que ses jeunes lui volent les malheureux cinquante dollars qu'il avait sur lui, c'était une chose, mais cet objet avait beaucoup plus de valeur... Ça n'avait pas de prix à ses yeux même.
 
« Roh... ça brille ! Ça doit valoir une fortune ce truc ! »
« Nan, pas ça s'il vous plaît... » Se risqua-t-il, espérant sauver son trésor.
 
Mais c'était déjà trop tard, l'une des racailles tira sur la chaîne, brisant l'embout qui la maintenait accrochée à la veste.
 
« C'est quoi ? » demanda l'un d'eux
« Sais pas et on s'en tape ! Ça a l'air en or ! On pourra le revendre sans problème ! » Répondit un autre
« Rendez-la-moi ! » s'écria alors le jeune professeur, essayant de se libérer.
 
S'il ne faisait rien, l'objet qu'il aimait tant allait disparaître de sa vie à tout jamais... Mais son geôlier tenait bon, probablement plus musclé que lui. Mais il ne lâchait rien, voulant à tout prix récupérer son bien.
 
« Tu commences à m'souler toi ! » reprit celui qui semblait être leur leader.
 
Un autre point s'abattit alors sur lui, lui coupant le souffle. Désormais libre de ses mouvements, il s'effondra sur le bitume froid.
 
« Aller, on s'tire ! »
 
D'un geste, il balança le portefeuille vide par terre et ils s'éloignèrent en rigolant.
Le calme était revenu dans la cité. Peu à peu, l'enseignant reprit ses esprits et parvint, au bout de quelques minutes, à se remettre sur ses pieds. D'un geste lent, il posa sa main sur sa veste, ne sentant pas l'objet qui s'y trouvait d'habitude. Il soupira... Cette nouvelle année commençait bien mal...
 
« Pardonnez-moi grand-père... » Murmura-t-il en rentrant chez lui.
  
***
 
Assise sur un muret, au loin, des yeux avaient suivi toute la scène, sans bouger. Le groupe de jeunes s'approcha alors de la jeune fille, jouant avec leur nouvelle acquisition. Elle les interpella alors, d'une voix calme.
 
« Fiers de vous j'imagine ? »
 
S'approchant encore un peu plus, leur leader répondit alors, un sourire fixé aux lèvres
 
« Plutôt ouais ! Je t'avais dit que ce type puait la richesse, regarde ça ! »
 
L'objet doré pendait au bout de sa chaîne, devant les yeux verts de l'adolescente. Celle-ci en trouva légèrement sa bouche. Mais de quel monde venait se type pour posséder un tel objet... ? À sa connaissance, ce genre d'objet pouvait valoir plus de dix mille dollars... Sans rien montrer, elle descendit de son perchoir et commença à s'éloigner. Elle répondit alors :
 
« Tu t'es fait avoir Marco ! Ce truc n'a aucune valeur ! »
 
Pourquoi leur avoir menti... ? Avait-elle eu de la peine pour ce type qui semblait tenir à cet objet ?
 
NOTE DE TiteOshun

Et voilà pour ce premier chapitre. Il sert surtout à planter le décors et à présenter, rapidement, certain personnages clefs de cette histoire!
L'action va vite arriver, pas d'inquiétudes!
Alors? Votre avis?
N'oubliez pas de kiffer ce chapitre si vous voulez être prévenu de la sortie du chapitre 2!
Je vous donne rendez-vous dimanche prochain! D'ici là, très bon dimanche à vous!
TiteOshun